Je marche seule dans un parc pendant que le jour se lève. Il fait froid, un froid qui me traverse les os et m’engourdis. Alors que je vois le ciel se parer de mille couleurs et accueillir le soleil pour une journée de plus, je me surprends à pleurer (de joie). Je me rappelle une de ces citations inspirantes dont j’inonde mon Pinterest « the sun will rise and we will try again« . Je n’ai aucune idée d’où elle vient* mais elle correspond parfaitement à cet instant.

image article dec 2018

Je finis par trouver la force de me tirer de ma contemplation pour aller prendre le bus et aller travailler. De l’intérim dans une grande surface. Abrutissant, répétitif mais paradoxalement ça me laisse 8h par jours pour laisser mon esprit divaguer. Je m’y interroge sur mon existence. Sur son sens.

Il y a maintenant deux semaines j’ai pris la décision salutaire de ne plus aller à la fac. Les études en elles-mêmes me plaisaient. J’étais même plutôt douée pour ça mais paradoxalement ça me tuait chaque jour un peu plus. Depuis que j’ai arrêté j’ai à nouveau la sensation d’être libre. Mon avenir n’a jamais été aussi précaire et flou mais j’ai la sensation d’enfin me trouver sur la bonne voie. Suis-je en train de commettre la pire erreur de ma vie ? On verra bien. En attendant je réfléchis à mon avenir et surtout à mon présent.

Qu’est-ce que je dois faire pour être en accord avec moi-même et pour devenir la personne que je veux être, que je dois être pour m’épanouir ? La première réponse qui me vient à chaque fois que je me penche sur la question est toujours la même : La spiritualité. C’est peut-être d’une banalité incroyable mais c’est le cas depuis que j’ai commencé à m’intéresser aux paganismes, à la magie, à la sorcellerie… C’est omniprésent dans ma vie. Que j’aille bien ou pas. Que je sois en train de me balader dans la forêt, d’écouter de la musique, de cuisiner, de créer.

C’est partout. Je ressens en tout lieu le divin, la magie, appelez ça comme vous voulez. C’est comme un appel, un chant permanent que l’on entend lorsqu’on se tait et que l’on écoute attentivement.
Car la nature chante pour nous. Elle nous appelle ! Une fois qu’on a réalisé cette connexion, cette énergie qui nous lie au vivant, à tout ce qui bouge et à ce qui ne bouge pas, au sauvage, on ne peut plus l’oublier. Alors que mon interrogation sur le sens de mon existence continue, celui-ci devient plus clair à chaque instant. Son point central est la spiritualité, ou plutôt le chemin spirituel que j’ai choisi.

Bien sûr j’ai envie de me jeter dedans à cœur perdu mais le peu de demi-mesure qu’il me reste me fait rester sur terre. Je veux apprendre. Lire sur les mythes, sur les différentes traditions, mieux comprendre où je me situe par rapport à cet amas de croyances et de pratiques que sont les différents paganismes. Et je veux pratiquer. Je veux partager tout ça avec d’autres personnes. Pour ce qui est du partage ça fait bien longtemps que je suis sur les forums et les groupes Facebook païens. Je lis, parfois j’échange quelques mots. Et aussi sincère que tout cela soit j’ai la sensation que ce n’est pas assez. Il me faut plus de réel. Si la solitude ne me dérange pas je ressens le besoin d’évoluer en communauté. D’une communauté païenne unie. Et d’une plus petite communauté de proches avec qui pratiquer.

Je vais terminer là-dessus, mais avant de mettre un terme à ce post je tenais à remercier tous les païens qui tentent de créer du lien, d’organiser des événements, des fêtes ou des groupes. Merci à vous !!

* Au final ça vient d’une chanson de Twenty One pilots. Voilà.
https://www.youtube.com/watch?v=eCeBNwBUkcI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s